Home: _R0I9099

dans la nuit du 19 au 20 Octobre 2016 les Peshmargas se préparent à rentrer en territoire de Daesh en ouvrant un passage au nord de Mossoul. Leur mission est de reprendre la ville de Bashika et les villages sur le chemein. Après quelques heures d'allegresse, les peshmergas se sont vite heurtés à une resistance farouche des combattants de Daech retranchés aux abords des villages et dans les champs d'oliviers. Vers 11 heure du matin une colonne a été frappée par un car bomb qui à détruits plusieurs véhicules et bgravement bléssé des combattants Kurd. Certains soignés par des volontaires américains qui n'hésitent pas à prendre les armes si nécéssaire. La rumeur d'un deuxième car bomb créé un mouvement de panique chez les peshmergas qui abandonnent provisoirement leur position. Ces difficultés laissent à penser qui la bataille de Mossul sera longue et difficile.

dans la nuit du 19 au 20 Octobre 2016 les Peshmargas se préparent à rentrer en territoire de Daesh en ouvrant un passage au nord de Mossoul. Leur mission est de reprendre la ville de Bashika et les villages sur le chemein. Après quelques heures d'allegresse, les peshmergas se sont vite heurtés à une resistance farouche des combattants de Daech retranchés aux abords des villages et dans les champs d'oliviers. Vers 11 heure du matin une colonne a été frappée par un car bomb qui à détruits plusieurs véhicules et bgravement bléssé des combattants Kurd. Certains soignés par des volontaires américains qui n'hésitent pas à prendre les armes si nécéssaire. La rumeur d'un deuxième car bomb créé un mouvement de panique chez les peshmergas qui abandonnent provisoirement leur position. Ces difficultés laissent à penser qui la bataille de Mossul sera longue et difficile.